Navigation


Tuamotu (croisière)

Présentation

Archipel de Polynésie Française, les Tuamotu représentent pour beaucoup de plongeurs la destination ultime, celle où l'on attend les plongées les plus spectaculaires. Formé de 77 atolls et d'une seule haute île, les Tuamotu s'étalent sur 1500 km de longueur et 500 km de largeur, et sont parmi les îles les plus isolées du monde. Deux atolls sont particulièrement prisés par les plongeurs: Rangiroa, connue pour sa célèbre passe et offrant de nombreuses possibilités pour se loger et plusieurs centres de plongée, et Fakarava, un peu plus à l'est, base idéale pour une croisière permettant de rejoindre des sites de plongées plus isolés.

Parce que venir au bout du monde pour se retrouver à plonger avec plusieurs autres palanquées en même temps et au même endroit est un peu dommage, nous proposons ici une liste de sites de plongée situés dans l'atoll de Fakarava et dans les atolls voisins de Toau et Kauehi.

Une remarque générale pour les prix en Polynésie Française: ils sont très élevés. Les plongées elles-mêmes sont parmi les plus chères au monde; et comme presque tout doit être importé, les produits de consommation courante, ainsi que la nourriture, peuvent être très coûteux. Partout en Polynésie. Bien sûr, si vous choisissez en plus une île touristique comme Moorea ou Bora Bora, prévoyez un budget en conséquence...

Points Clés

Calendrier

janfévmarsavrmaijuinjuilaoûtsepoctnovdéc
303028282828272727272830
272728282828282828272727
meilleure période
période acceptable
période à éviter
température de l'air
température de l'eau

Type de plongée

Destination
facile d'accès
facile d'accès
bon marché
bon marché
Niveau & type de plongée
pour débutants
pour débutants
pour avancés
pour avancés
plongée du rivage
plongée du rivage
croisière
croisière
Caractéristiques des plongées
pélagiques
pélagiques
bcp de poissons
bcp de poissons
nombreux coraux
nombreux coraux
relief intéressant
relief intéressant
Autres intérêts
sites naturels
sites naturels
gastronomie
gastronomie
vie nocturne
vie nocturne
plage
plage
PMT (snorkeling)
PMT (snorkeling)

Carte

map

Infrastructures

  • nouveau
    bateau de croisière
    Aquatiki
    Aquatiki (bateau de croisière)
    téléphone : 33 (1) 64 90 50 10 (en France métropolitaine)
    fax : 33 (1) 64 90 59 09 (en France métropolitaine)
    adresse : 4, rue de Quincampoix, 91 640 Fontenay Les Briis
    internet : www.aquatiki.com
    réservation : Réservation et renseignement en France métropolitaine
    évaluation : 4 / 4 étoilesévaluation : 4 / 4 étoiles
    commentaires :
    Si vous ne pouviez choisir de faire qu'une seule croisière plongée, l'archipel des Tuamotu serait l'endroit à sélectionner. Bien sûr, il existe des centres de plongée situés à proximité de célèbres passes, mais pour pouvoir plonger confortablement sur plusieurs atolls différents, il vous faudra choisir une croisière. Nous avons été tout de suite conquis par le concept Aquatiki, un catamaran pour 6 passagers avec 3 membres d'équipage (le skipper, le divemaster et la cuisinière). De part sa structure, l'espace disponible sur le bateau est nettement plus grand que sur d'autres petits bateaux emportant le même nombre de passagers, et la vie à bord y est d'autant plus confortable.

    L'Aquatiki mesure 14 mètres de long pour 7 de large, et dispose de deux cabines à l'avant et d'une à l'arrière pour les passagers, la dernière cabine à l'arrière étant réservée pour l'équipage. Chaque cabine dispose d'un lit double et d'une salle d'eau avec douche et toilettes. Au milieu du bateau, un carré vraiment énorme permet de prendre les repas à l'intérieur, même si la grande plage arrière fait que les plongeurs et l'équipage préfèrent en général manger à l'extérieur, tous ensemble autour de la même table. A l'avant du bateau, un trampoline - filet étendu entre les deux quilles - permet de s'allonger juste au dessus de l'eau.

    Beaucoup de bateaux de croisière disposent de voiles, mais peu les utilisent vraiment. Sur l'Aquatiki, cependant, Eole est souvent mis à contribution pour assurer la propulsion sur bateau, grâce à sa grand-voile de 80 m2

Sites de plongée

  • Un des meilleurs sites de plongée au monde - cliquez ici pour une liste de ces sites.
    appréciation : 5.0
    Passe Arikitamiro
    appréciation : 5.0
    niveau : seulement pour plongeurs avancés!
    description :
    Cette plongée nécessite une organisation précise, et n'est accessible que quelques heures par jour. Il est important de plonger avec un courant entrant, qui portera le plongeur de l'extérieur à l'intérieur du lagon; une sortante est potentiellement très dangereuse, les plongeurs pouvant se faire entraîner par des courants plongeant très profondément après la passe. Des courants latéraux peuvent aussi être rencontrés, et dans ce cas la plongée se transforme en une plongée dérivante sur le tombant extérieur. Si les conditions sont bonnes, Une descente rapide à 25 mètres à partir de l'extérieur de la passe permet aux plongeurs de s'accrocher sur le fond caillouteux, où quelques requins sont souvent présents. Nous y avons aussi rencontré une raie manta.

    Après avoir profité de ce spectacle, les plongeurs remontent de quelques mètres et se font immédiatement emporter par le courant, qui peut être très violent. Ils suivent alors un canyon de 1-3 mètres de profondeur, à quelques 18 mètres sous la surface. Beaucoup de poissons sont vus lors de ce trajet. Le canyon débouche finalement sur un petit cirque dans lequel les plongeurs peuvent s'abriter du courant. Il s'agit véritablement d'un aquarium, avec une concentration inhabituelle - même pour les standards polynésiens - de poissons, y compris des bancs de perroquets, de poissons-chirurgiens, de poissons-cochers ou autres anges. A proximité immédiate se situe l'arène à requin, grand cirque atteignant 25 mètres de fond où entre 10 et 25 requins gris tournent; en longeant la paroi, on peut avoir une vue panoramique de l'ensemble, jusqu'à atteindre une grotte d'où, avec un coup de palme, on remontera de quelques mètres pour rejoindre le courant qui entraînera les plongeurs dans le bleu pour effectuer les paliers de décompression ou de sécurité.

  • Un des meilleurs sites de plongée au monde - cliquez ici pour une liste de ces sites.
    appréciation : 5.0
    Passe Tumakohua (entrante)

       [atoll de Fakarava (sud)
    appréciation : 5.0
    niveau : pour plongeurs avancés
    description :
    Lorsque le courant est entrant, la visibilité peut être vraiment fantastique, en particulier près de la surface. Les plongeurs comment la plongée sur un fond de coraux en forme de rose (Montipora) à environ 30 mètres; la vue de ce champ de coraux est particulièrement impressionnante, en particulier lors de la descente. Les premiers requins sont rapidement rencontrés. En continuant en direction de l'intérieur du lagon, une longue langue de sable blanc est facilement identifiable: nager au dessus de ce sable, entre deux récifs coralliens est particulièrement original. On arrive alors au 'promontoire à requins', une région sablonneuse où l'on trouve souvent un requin à pointe blanche. En direction du centre de la passe, de très nombreux requins gris peuvent être observés de ce promontoire. C'est l'une des plus importantes concentration de requins que nous ayons vue jusqu'à ce jour, avec plus de 50 requins nageant ensemble!

    En suivant sur 10 minutes un tombant en pente douve recouvert de coraux et d'éponges noires, où l'on retrouve toute la faune habituelle des récifs de la région, on arrive finalement au ponton de la pension de Sane & Anabelle, un endroit qui ressemble à un aquarium avec 1 ou 2 napoléons... et bien sûr encore quelques requins. Il est possible de continuer la plongée encore un peu en longeant la côte: le courant s'accélère alors pendant que la profondeur diminue, amenant les plongeurs à quelques 3-4 mètres de profondeur. Beaucoup de poissons, pour finalement arriver dans une zone où la plupart du corail est mort, caractérisée par la présence d'un tronc d'arbre à 3 mètres de fond. C'est là, en général, que les plongeurs se font récupérer.

  • appréciation : 4.0
    Passe Fakatahuna - Tombant Extérieur

       [atoll de Toau
    appréciation : 4.0
    description :
    Magnifique plongée sur le tombant. Bancs de 35 petits requins à 40 mètres, une manta, un napoléon et beaucoup de poissons.

  • appréciation : 4.0
    Passe Tumakohua - Coffre Intérieur Lagon

       [atoll de Fakarava (sud)
    appréciation : 4.0
    profondeur : 6 m
    visibilité : nuit
    description :
    Sous le bateau, plongée de nuit sur 5-6 mètres de fond seulement. A noter qu'il vaut mieux ne pas trop s'éloigner du mouillage du bateau, car le courant de la passe, qu'il soit rentrant ou sortant, peut être important. D'ailleurs, l'équipage du bateau n'était pas trop enchanté à l'idée de plonger sur ce site. C'est une erreur, cette plongée étant l'une des plus impressionnantes plongées de nuit que nous ayons eu la chance de faire. Non pas en raison du relief ou des petites poissons, mais à cause de la présence de 6-7 requins gris, qui tournent en permanence autour des plongeurs. Bien que de petite taille, avec moins de 1.5 mètre de long, ils sont relativement trapus et leurs yeux brillent sous l'action des phares des plongeurs. Nous avons également vu 2 énormes murènes, et de nombreux autres poissons, en particulier nasons et perroquets. Et à noter la présence, autour de certains coraux, de krill qui vient se coller aux lampes des plongeurs.

  • appréciation : 4.0
    Passe Tumakohua (entrante) et Grotte aux Requins

       [atoll de Fakarava (sud)
    appréciation : 4.0
    niveau : pour plongeurs avancés
    description :
    Petite variation de la plongée Passe Tumakohua (entrante). En continuant sur le milieu de la passe après le promontoire aux requins, à environ 30 mètres de fond, les plongeurs peuvent rejoindre une petite grotte - parfois occupée par un requin à pointes blanches - d'où la vue est imprenable sur les requins gris, qui tournent autour. Cette plongée s'effectue en général en plongeant immédiatement sur le promontoire, de manière à limiter la saturation en azote, importante à ces profondeurs. Elle se termine comme pour la plongée entrante classique.

  • appréciation : 4.0
    Passe Tumakohua (sortante)

       [atoll de Fakarava (sud)
    appréciation : 4.0
    description :
    Une des rares passes qui peut s'effectuer en sortante en toute sécurité, c'est-à-dire en commençant la plongée à l'intérieur du lagon et en se dirigeant vers l'extérieur. Elle peut typiquement commencer directement au mouillage du bateau, en face de la pension de Sane et Anabelle. Il s'agit ensuite de se laisse simplement entraîner vers le grand bleu, en profitant du paysage fascinant qui s'offre alors, et en particulier du nombre impressionnant de requins gris que l'on peut rencontrer - souvent une trentaine nageant ensemble. Et plus suprême, nous avons même fini la plongée accompagné de dauphins.

  • appréciation : 3.0
    Anse Amiot - Cathédrale

       [atoll de Toau
    appréciation : 3.0
    niveau : pour plongeurs avancés
    profondeur : 40 m
    description :
    Situé proche du motu, ce site de plongée commence au mouillage sur un fond de 10-12 mètres. Relativement peu de poisson, mais la principale attraction est le relief. Le tombant, mur presque vertical plongeant de 10 mètres dans le bleu, est presque parallèle à la côte, à l'exception d'un demi-cercle creusé directement sur le plateau. Du mouillage donc, les plongeurs rejoignent rapidement ce trou béant qui, s'il ne s'ouvrait pas sur le bleu, serait un trou bleu magnifique. La descente le long des parois est vertigineuse, avec un mur bleu en toile de fond. Cette énorme cheminée est tapissée de coraux. Vers 40 mètres, les plongeurs rejoignent le tombant avant de remonter vers le bateau. A réserver pour les amateurs de relief et de sensations fortes.

  • appréciation : 3.0
    Anse Amiot - l'Eperon

       [atoll de Toau
    appréciation : 3.0
    description :
    En partant du même mouillage que pour le site Cathédrale, il est possible de partir dans la direction opposée à la cheminée, vers la passe qui porte le nom de Tehere. Cette plongée s'effectue en longeant le tombant, mur sur la gauche, avant de remonter et revenir au mouillage - il est important de ne pas se laisser prendre par le courant de la passe si ce dernier est sortant. Beaucoup de coraux, 4 murènes, nombreux balistes, quelques barracudas et thons.

  • appréciation : 3.0
    Coffre entre les deux Passes

       [atoll de Toau
    appréciation : 3.0
    visibilité : nuit
    description :
    Site de plongée situé sous la bouée où le bateau est amarré, dans un endroit relativement protégé des courants. Cette plongée est très intéressante, en particulier car les sites intéressants pour la plongée de nuit ne sont pas légion. Un seul requin a été vu, et il a disparu très rapidement. Par contre, énormément de poissons de récif, en particulier une grande quantité de perroquets et de nasons.

  • appréciation : 3.0
    Passe Arikitamiro - Tombant Extérieur

       [atoll de Kauehi
    appréciation : 3.0
    description :
    A partir d'une bouée posée au sud-ouest de la passe, descente sur le tombant à environ 25 mètres et déplacement en direction de la passe. Le but étant de s'approcher d'aussi près que possible de la passe pour profiter des nombreux poissons que l'on y trouve, sans pour autant se faire emporter par le courant sortant ou entrant de la passe. Beaucoup de poissons coralliens et nombreux bancs, en particulier près de la passe: bécunes (sortes de petits barracudas), pagaies. Toujours à cet endroit précis, où il vaut bien évidemment la peine de rester le plus longtemps possible, nous avons également vu quelques requins - surtout des pointes blanches - et une raie manta qui est venue nager tout près de nous. Sur le retour, deux caranges plumes (ou échevelées), caranges juvéniles reconnaissables à leurs filaments sur la caudale.

  • appréciation : 3.0
    Passe Otugi - Tombant Extérieur

       [atoll de Toau
    appréciation : 3.0
    description :
    Site ressemblant beaucoup à la Passe Fakatahuna (Tombant Extérieur), et à proximité de ce dernier. Nombre important de perches rayées bleus (ressemblent aux lutjans).

  • appréciation : 3.0
    Tombant de Ohotu

       [atoll de Fakarava (nord)
    appréciation : 3.0
    description :
    Lorsque le courant de la Passe Garuae est sortant (il est alors dangereux de s'aventurer directement dans cette passe), ce site de plongée offre une alternative intéressante, la plongée s'effectuant à l'abri du motu Ohotu. Le relief est assez caractéristique, avec un plateau à 10-15 mètres de profondeur au bord de l'île, puis un tombant en pente à 45 degrés jusqu'à 40-50 mètres et arrivée sur un fond sablonneux. La descente s'effectue comme souvent dans le bleu, avec arrivée sur le tombant à une profondeur de 30 mètres. A cette profondeur, des rencontres surprenantes sont parfois possibles; si ce n'est pas le cas, les plongeurs se contenteront sans doute de bancs de perches bec de cane à museau long (lethrinus miniatus, Oeo Uturoa) et de jeunes balistes, de thons, napoléons et bien sûr quelques requins. A proximité de la passe, il faut remonter vers le plateau et faire demi-tour. Il est alors possible d'observer une multitude de poissons, en particuliers des bancs très compacts de perches pagaie (lutjanus gibbus), qui de loin ressemblent à des boules homogènes. Nous avons même vu un nudibranche, rare aux Tuamotu.

  • appréciation : 2.0
    Le Central

       [atoll de Fakarava (nord)
    appréciation : 2.0
    description :
    Plongée sous la pluie, pas grand-chose. Quelques petits requins, 3-4 murènes, bécunes, napoléon, gros thon.

  • appréciation : 1.0
    Passe Arikitamiro - Coffre Intérieur Lagon

       [atoll de Kauehi
    appréciation : 1.0
    visibilité : nuit
    description :
    Plongée sous le mouillage du bateau, à l'intérieur du lagon et à quelques centaines de mètres au sud de la passe. Le site n'est pas vraiment intéressant, même pour une plongée de nuit; il y avait même un léger courant. Il s'agit essentiellement d'un fond sablonneux avec un petit nombre de patates de coraux. Environ 5 murènes, vertes et jaunes, quelques tout petits requins. La seule chose vraiment particulière était la présence d'un grand banc de nasons, qui ne se laissaient cependant pas approcher. Beaucoup de vers sur les coraux, caractéristiques par la présence de branchies extérieures formant de petits parapluies qui se rétractent lorsqu'un plongeur s'approche trop près... ou lorsque qu'il n'est plus éclairé par une lampe de plongée.

Destination précédante

Destination suivante

Tags

Flash et javascript nécessaire pour voir les tags