Navigation


Saint Eustache

Présentation

Saint-Eustache (Sint Eustatius en hollandais), aussi connue sous le nom de Statia, est l'une des îles se trouvant dans le nord des petites Antilles, à l'est de Porto Rico. Saint-Eustache a une surface de 21km², et environ 2000 habitants. Si l'île ne possède pas l'une des magnifiques plages que l'on trouve dans les Caraïbes, elle est dominée par un volcan, le Quill, qui culmine à 600 mètres, est recouvert d'une forêt tropicale et est une destination populaire pour les marcheurs. L'île est aussi une destination pour les plongeurs.

Points Clés

Calendrier

janfévmarsavrmaijuinjuilaoûtsepoctnovdéc
meilleure période
période acceptable
période à éviter

Type de plongée

Destination
facile d'accès
facile d'accès
bon marché
bon marché
Niveau & type de plongée
pour débutants
pour débutants
pour avancés
pour avancés
plongée du rivage
plongée du rivage
croisière
croisière
Caractéristiques des plongées
pélagiques
pélagiques
bcp de poissons
bcp de poissons
nombreux coraux
nombreux coraux
relief intéressant
relief intéressant
Autres intérêts
sites naturels
sites naturels
gastronomie
gastronomie
vie nocturne
vie nocturne
plage
plage
PMT (snorkeling)
PMT (snorkeling)

Carte

map

Infrastructures

  • nouveau
    centre de plongée
    Golden Rock 
    Golden Rock  (centre de plongée)
    téléphone : (599) 318 2964
    fax : (599) 318 2964
    adresse : Gallows Bay, St. Eustatius, Netherlands Antilles
    évaluation : 4 / 4 étoilesévaluation : 4 / 4 étoiles
    commentaires :
    Le centre de plongée est situé en face de l'hôtel Old Gin, en bordure de mer. Dirigé par un couple américain, Glenn et Michèle. L'accent est mis sur le côté easy going. Vous n'aurez pas à vous faire de soucis quant aux horaires. Idem pour le temps nécessaire à vous équiper, que se soit sur le lieu de départ ou sur le bateau. Glenn vous répètera que vous êtes là pour prendre du bon temps et pas pour vous stresser.

    Quatre minutes à pieds séparent l'hôtel du ponton d'où partent les bateaux du club. Deux sont grands et confortables et peuvent y accommoder une douzaine de plongeurs. Tous les sites sont atteignables en une dizaine de minutes. Durant toute notre semaine de plongée, nous avons eu la chance de faire partie de la palanquée dirigée par Lisa, une jeune et charmante hollandaise, absolument extraordinaire de gentillesse, de convivialité et de compétence. Insistez pour faire partie de son groupe, vous ne le regrettez pas. Si vous êtes amateurs de photographie sous-marine, faites appel à Glenn. C'est l'un des photographes les plus réputés au monde, ses clichés ont fait la une des plus grands magazines spécialisés. En plus, il ne vous en coutera rien ! Glenn dirige également l'hôtel Old Gin.

    Deux plongées successives se déroulent le matin, mais le bateau revient au ponton après la première. Une troisième plongée a lieu l'après-midi. Les plongées de nuit sont organisées sur demande d'au moins quatre plongeurs.

  • nouveau
    hôtel et restaurant
    The Old Gin House
    The Old Gin House (hôtel et restaurant)
    téléphone : (599) 318 2319
    fax : (599) 318 2135
    adresse : Oranjebaai 1, St. Eustatius D.W.I.
    évaluation : 4 / 4 étoilesévaluation : 4 / 4 étoiles
    commentaires :
    Cette ancienne taverne du XVIIIème siècle a été transformée en 1998 avec infiniment de goût pour accueillir une clientèle presque exclusivement amatrice de plongée; elle dispose d'une vingtaine de chambres. Charme et confort y sont appréciés. Il n'en va pas de même en ce qui concerne le service! Amabilité et efficacité sont des mots que semblent ne pas connaître la plupart des employés du restaurant. Il semblerait que soit en cause l'outrageuse protection étatique dont bénéficient les autochtones, d'où la difficulté à diriger efficacement ce type d'exploitation. Heureusement que la concurrence s'exerce, il vous suffira d'essayer l'un des restaurants à proximité.

Sites de plongée

  • appréciation : 4.0
    Hangover
    appréciation : 4.0
    profondeur : 18 m
    visibilité : bonne
    description :
    La plus importante coulée de larve a donné naissance à un étroit mais très long platier richement doté de coraux et habité par une faune intense et variée. Par endroit s’est formé un mini mur de 3 à 5 mètres dont les cavités servent d’abris à des langoustes. Des bancs de lutjans, de soldats, de chirurgiens, de papillons et autres écureuils évoluent à travers ce jardin de corail où émergent d’immenses gorgones et barils tout aussi imposants. Tous les poissons de récif peuvent être aperçus sur ce site. Un gros requin gris de récif a fait une furtive intrusion avant de disparaître au large. Vu également un gros diodon, des poissons-anges, des gobies. Bref, difficile de voir autant de choses, d’autant plus que la profondeur moyenne se situant dans les quinze mètres, la plongée se prolonge facilement au-delà des 60 minutes.

  • appréciation : 3.0
    Anchor Point North
    appréciation : 3.0
    profondeur : 20 m
    visibilité : excellente
    description :
    La plongée se déroule entre 15 et 20 mètres dans un environnement identiques aux autres sites se trouvant à proximité ; c'est-à-dire une succession de patates sur un fond sablonneux. C’est là que repose une énorme ancre du XVIIème ou XVIIIème siècle. Les coraux sont beaux, particulièrement les barils, dont la taille est impressionnante. Avons vu une énorme tortue, de gros mérous ainsi qu’un poisson-ange de belle taille.

  • appréciation : 3.0
    Charles Brown
    appréciation : 3.0
    type de plongée : épave
    profondeur : 31 m
    visibilité : moyenne
    description :
    Ce navire, de 100 mètres de long servait à poser des câbles sous-marins. Il a été volontairement coulé en 2003 pour en faire un site de plongée à Saint Eustache. Son infrastructure est pratiquement intacte, et l’on peut facilement y pénétrer. Un énorme barracuda y réside en permanence. Des bancs de caranges et de lutjans sont également présents. Avons vu une pastenague et une petite tortue. Les coraux sont encore minuscules, mais l’intérêt de la plongée est avant tout l’épave elle-même.

  • appréciation : 3.0
    Double Wreck
    appréciation : 3.0
    profondeur : 19 m
    visibilité : bonne
    description :
    Deux ancres posées sur le sable à une vingtaine de mètres, c’est tout ce qu’il reste de ces deux épaves du XVIIIème siècle. C’est à cet endroit qu'est concentrée une demi-douzaine de pastenagues, dont deux de belles tailles. Avons vu aussi 3 tortues, un gros porc-épic ; ainsi que des gobies qui se meuvent à la verticale avant de promptement rentrer dans leur trou à notre approche. Des bancs de poissons-chats enfoncent leur moustache dans le sable à la recherche de leur pitance. Un énorme barracuda nous attendait lors de la mise à l’eau. On le revoit à la sortie.

  • appréciation : 3.0
    Nursing Station
    appréciation : 3.0
    profondeur : 23 m
    visibilité : bonne
    description :
    En prolongement de Barracuda Reef. Plateau commençant à 15 m. et descendant jusqu’à 20 m.. Dans le mur, un corail sain et multicolore avec des niches où l’on pouvait voir jusqu’à une dizaine de langoustes. Au bas du mini mur, une succession de petites patates où se camouflaient des requins-nurses, dont un exemplaire absolument énorme qui eut la bonne idée de quitter son antre lorsque nous étions à proximité. Très poissonneux, coraux magnifiques et variés.

  • appréciation : 3.0
    The Blocks
    appréciation : 3.0
    profondeur : 18 m
    visibilité : bonne
    description :
    La lave qui s’est déversée dans la mer a formé des petits vallons qui descendent en pente douce vers un sol sablonneux. Avons vu un requin de récif et quatre pastenagues nichées dans le sable. Vu également une demi-douzaine de langoustes et quelques murènes., à part bien sûr l’habituelle faune de récif.

  • appréciation : 2.0
    Barracuda Reef
    appréciation : 2.0
    profondeur : 21 m
    visibilité : bonne
    description :
    Une très longue coulée de larve a formé un mini mur truffé de niches, et maintenant couvert de coraux sains et multicolores qui abritent une faune aussi nombreuse que variée. Ce site est sensé abriter une large colonie de barracudas. Ils n’étaient pas au rendez-vous ce jour là. Ce site est aussi appelé Barbecue Reef en référence à la quantité impressionnante de langoustes qui se réfugient à cet endroit ; de quoi nourrir un régiment de gourmets.

  • appréciation : 2.0
    Down South
    appréciation : 2.0
    profondeur : 37 m
    visibilité : bonne
    description :
    La ligne d’ancrage descend jusqu’à plus de vingt mètres. On se dirige pendant plus de 3 minutes à 15 mètres de profondeur en direction d’un mur qui commence à 18 mètres et vertical jusqu’à 38 mètres. Moins poissonneux que les autres sites, mais de gigantesques gorgones et de non moins imposants barils. Vu également un banc de caranges de belles tailles, ainsi qu’un napoléon

  • appréciation : 2.0
    Triple Wreck
    appréciation : 2.0
    profondeur : 19 m
    visibilité : moyenne
    description :
    Plusieurs plateaux légèrement surélevés, entourés d’un fond sablonneux. Coraux abondants, mais de petites à moyennes tailles sur lesquels on a pu voir plusieurs nudibranches. Un petit requin nurse essayait en vain de se cacher dans une petite caverne d’une patate. Très poissonneux en juvéniles, mais pas de gros. Vu également une murène, plusieurs turbots immobilisés sur le sable ; des arlequins, des langoustes. Le sol sablonneux est jonché de conques qui se rétractent dans leur coquille lorsqu’on les retourne.

  • appréciation : 1.0
    Blue Bead Hole
    appréciation : 1.0
    profondeur : 18 m
    visibilité : moyenne
    description :
    Sur un fond sablonneux, quelques mini coraux éparses fréquentés par de rares nudibranches. Dans le sable, quelques gobies, des blennies au dessus de leur trou et en pleine eau, des poissons-chats et de minuscules crevettes. Plongée pour laquelle une loupe est indispensable !

  • appréciation : 1.0
    The Ledger
    appréciation : 1.0
    profondeur : 21 m
    visibilité : moyenne
    description :
    Sur un fond sablonneux parsemé de patates, nous avons approché de près trois gunards. Ces poissons sont impressionnants, car ils semblent se déplacer lentement, surtout lorsqu’ils déploient leurs ailes, et qu’ils marchent alors sur le sable. Vu également une grande murène verte. Plongée assez décevante, d’autant plus qu’elle se déroule en majorité à 20 m.

Destination précédante

Destination suivante

Dans la région

Tags

Flash et javascript nécessaire pour voir les tags